Feria de Valencia

Quand ? Juillet

Où ? à travers toute la ville

Les traditions de la Feria de Valencia :
La Feria de Valencia regroupe essentiellement le meilleur de la vie et de la culture valencienne en un événement majeur. Les arts du spectacle, part importante de la scène culturelle de Valencia, culminent avec du jazz, des représentations en plein air, de l'opéra, du théâtre, des films et des concerts accueillant des artistes régionaux prometteurs et d'autres pointures internationales telles que Bob Dylan, Ziggy Marley ou Alan Parsons Project. De plus, cette célébration du coeur et de l'âme de Valencia comporte bien sûr des feux d’artifices qui embrasent chaque soir le ciel.

La Certamen de Bandas, compétition internationale de groupes de cuivres à Valencia, est l'un des événements majeurs tout comme le festival de tauromachie. Attirant les plus grands noms de ce sport (ou événement culturel, comme les plus enthousiastes préfèrent le considérer), c'est une occasion fantastique de se retrouver dans la tradition de cette quintessencielle - quoique controversée - tradition espagnole.

L'événement final de la Feria de Valencia est la populaire et surprenante Bataille des Fleurs. Un défilé de chars traditionnels chargés de fleurs passe le long du Paseo de la Alamenda. Les occupants des flottes du défilé et les spectateurs s'engagent alors dans la soi-disant bataille avec des dizaines de milliers de fleurs orange et rouges. Au final, la rue est un tapis de pétales rouges et orange et l'atmosphère est naturellement chaleureuse et festive.

Après la Bataille des Fleurs se déroule une « mascletà » finale. En effet, à Valencia, toute festivité se conclue par l'éclatement de pétards pendant plus de cinq minutes !

L’histoire de la Feria de Valencia :
La Feria de Valencia, devenue aujourd’hui une semaine de festivités frénétiques et de divertissements de premier ordre, est née en 1871 sous la forme d’une foire aux fleurs, plantes et produits locaux. Visant à retenir les classes moyennes et bourgeoises qui quittaient souvent la ville pour passer l'été ailleurs, les négociants, avec le support du gouvernement municipal, ont créé une foire annuelle qui promit de faire office d’immense place de marché commerciale.

Avec le temps, le coté divertissement de la foire gagna en popularité et finit par éclipser et écarter les intentions commerciales d’origine. Des pavillons accueillant danses et beuveries remplacèrent les stalles remplies de produits locaux et, peu par peu, la Feria de Valencia commença à incorporer des défilés, des expositions, des feux d'artifices et à partir de 1891, la fameuse Bataille des Fleurs.