Las Fallas à Valencia

Quand ? du 16 au 19 mars

Où ? à travers toute la ville

Site officiel : www.fallas.com (site en espagnol, valencien, anglais, français et allemand)

Les traditions de Las Fallas :
Le 1er mars, sur la plaza del Ayuntamiento, la première des nombreuses mascletàs ( cinq minutes d’explosions de pétards à faire trembler les murs) lancent littéralement l’incroyable festival de Valencia connu sous le nom de Las Fallas.

L’action bat son plein entre le 15 au 16 mars, quand les falleros ont exactement une nuit pour ériger les spectaculaires Ninot Fallas. Vous vous demandez ce qu’est une falla ? Tous les ans, des équipes d'artistes, de concepteurs et d'architectes locaux travaillent pendant des mois sur les plans et la construction de nouvelles, gigantesques et élaborées structures en bois et papier-maché.

Vous entendez "papier-maché" et vous pensez « projets d'école primaire », n’est-ce pas ? Et bien, ces structures massives vont jusqu'à 15 mètres de hauteur et peuvent coûter jusqu'à 120 000 € ! Ressemblant un peu à des dessins animés, les groupes de figurines représentées dans les fallas sont habituellement de nature décorative et satirique et sont employés pour faire un commentaire plein d'humour sur les gens du pays, les événements nationaux ou internationaux et sur les personnalités ou caractéristiques de l’année précédente.

Entre le 16 et le 19 mars, une foule impressionnnate (Espagnols venus de tout le pays et touristes) regarde les yeux écarquillés les centaines de fallas réalisées de mains de maîtres tandis que les juges et les falleros eux-mêmes attribuent des prix aux plus belles. La meilleure falla est alors mise de coté pour les célébrations du 19 mars puis conservée pour toujours dans le Museo Fallero (musée de Las Fallas).

Que se passe-t -il le 19 mars ? Quand l'horloge sonne minuit, les Ninots - oui, ces structures raffinées et chères qui ont pris des mois pour être créées - sont embrasées une par une dans probablement le plus grand événement pyrotechnique au monde ! L'événement est non seulement un spectacle unique en son genre mais il sert également de processus libérateur, manière de dire « adios » aux événements des années passées.

En plus des Ninot Fallas, Las Fallas comporte également des fêtes de rues sans interruption, des concours de paella, des défilés, des concerts en plein air, de la musique traditionnelle, les femmes portant la robe valencienne typique, des corridas professionnelles, des performances de cuivres (brass bands) et, dans la plus pure tradition valencienne, des explosions quotidiennes de pétards et des spectacles nocturnes de feux d'artifices.

L'histoire des Fallas :
Comme beaucoup de festivals espagnols, Las Fallas étaient à l’origine un simple rituel païen célébrant l'équinoxe de printemps - journée la plus longue de l'année - et l’arrivée de l'été. Les connotations religieuses et l'association avec la célébration de Saint José, le Saint Patron des charpentiers, ont été ajoutées plus tard par les dignitaires ultra-catholiques de l'Espagne.

Au 15ème siècle, alors que l'automne arrivait et que les jours commençaient à être plus courts, les artisans et les charpentiers devaient passer les dernières heures de leurs journées de travail sous la lumière des lampes à pétrole accrochées à des réalisations de bois appelés « parots ». Quand le printemps arriva, les journées devinrent naturellement plus longues et il devenait évident que les agréables journées de printemps et d’été arrivaient. N’ayant plus besoin des lampes, les artisans commencèrent à brûler cérémonieusement les « parots » en les mettant debout au milieu de copeaux de bois, de coupes supplémentaires de bois de charpente et des vieilles ordures qui s’étaient accumulées avec le nettoyage d’été.

Avec le temps, ces ouvriers ont ajouté une touche créative au rituel, décorant le poteau de lampe avec des chiffons et un chapeau, lui donnant ainsi l'apparence d'une poupée ou d'une forme humaine, d'où le nom de Ninot Falla (la poupée de feu) ; ces figures représentaient souvent quelqu'un du voisinage. L'évolution du festival de Las Fallas tel que nous le connaissons aujourd'hui a eu lieu pendant la deuxième moitié du 18ème siècle, lorsque les artisans et les charpentiers ont commencé à organiser ces figures en groupes pour dépeindre une certaine scène, normalement de nature humoristique.