Histoire de Valencia : époque chrétienne

Histoire chrétienne de Valencia
C’est en l’an 1238 qu’eut lieu la victoire définitive des Chrétiens sur les Maures. Jaime 1er d'Aragón, avec l’aide des forces espagnoles, françaises, allemandes et italiennes, arracha Valencia aux griffes des Maures et l’incorpora à son propre royaume. Il mit rapidement en place un nouveau système d'urbanisation où les mosquées et autres constructions mauresques furent remplacées par des églises et une architecture chrétienne.

Tandis que le 14ème siècle vivait son lot d’épidémies et de crises politiques, Valencia commençait à trouver ses marques en tant que nouvelle ville chrétienne et connut très vite son âge d'or. Du 15ème au 16ème siècles, Valencia est non seulement l’un des plus importants centres marchands du pourtour méditerranéen, mais aussi un des noyaux économiques et culturels d'Espagne. Architectes, peintres, sculpteurs et écrivains offrent à la ville une activité artistique abondante (le premier livre imprimé en Espagne est d’ailleurs exposé dans la bibliothèque de l'Antigua Universidad) et transforment la ville en une véritable oasis culturelle.

Le 17ème siècle fut une époque difficile pour l'ensemble de l'Espagne, et Valencia ne fut pas épargnée. Avec l’expulsion en 1609 des Moriscos, population maure convertie au christianisme, Valencia se vit perdre un grand nombre d’artisans et d’agronomes talentueux. La crise s’aggrava par la corruption politique et les différends économiques qui ruinèrent la ville autrefois prospère.

Après la mort du Roi Carlos II d’Espagne, la Guerre de Succession espagnole se propagea à l’ensemble du pays et s’avéra être une défaite cuisante pour Valencia. Valencia ayant soutenu le prétendant au trône Carlos d’Autriche, elle subit la vengeance du victorieux Felipe V qui abolit les privilèges d’autonomie (fueros). En parallèle, il fit construire de grandes places et de magnifiques monuments en signe de gratitude dans diverses villes, telles que Salamanque, qui l’avaient soutenu.

Bien que le 18ème siècle ait très mal débuté pour Valencia, il fut toutefois marqué par un prompt rétablissement de la ville après les crises et les guerres successives qu’elle venait d’endurer. Valencia agrandit son port et développa ses industries. Ses avancées dans les techniques agricoles lui garantirent une exportation prospère de ses fruits, de son vin et de son riz, tandis qu’avec la mise en place de nouveaux moyens de transport, reliant Valencia aux autres villes importantes d’Espagne, ses industries et son économie se développèrent considérablement.

La guerre d'Indépendance espagnole qui se déroula de 1808 à 1814 fut le résultat des plans ambitieux de Napoléon Bonaparte pour s’assurer la domination de toute l’Europe. En 1808, ses troupes tentèrent de prendre d’assaut Valencia mais la ville résista. Ce n’est qu’en 1812 que les troupes françaises entrèrent victorieuses dans la ville qu’elles occupèrent jusqu’en 1814. Aujourd'hui encore, vous pouvez constater les traces que les boulets de canon ont laissés sur les Torres (tours) du quartier de El Carmen, ultimes témoins de l'intensité des assauts qu’il subit.

Découvrez vite les autres périodes de l'histoire de Valencia !