Tourisme dans El Carmen, Valencia

A voir :
  • Torres de Serrano (les Tours de Serrano)
  • Torres de Quart (les Tours de Quart)
  • Convento del Carmen (le Couvent de Carmen)

Tout touriste visitant Valencia se doit d’explorer le quartier d’El Carmen. Avec ses ruelles étroites, ses bâtiments couleur miel et ses nombreux vestiges, il semble avoir été épargné par les siècles et est idéal pour flâner.

Les murs médiévaux de la ville qui jalonnent une bonne partie de El Carmen ont été détruits en 1871, mais vous pouvez vous faire une assez bonne idée de leur magnificence en admirant leurs deux portes toujours debout, munies de tours jumelles d'architecture gothique : la Torres de Serrano et la Torres de Quart. La première, la Torres de Serrano, fut construite au 14ème siècle et servit de sortie vers Barcelone et le Nord. C’est la plus impressionnante des portes de la ville. Flanquée de deux tours polygonales, elle est complétée de remparts, de façades différentes de chaque côté et d’une décoration extérieure minutieuse.

La Torres de Quart, deuxième porte datant du 15ème siècle, est un édifice plus simple avec des tours cylindriques jumelles mais elle rend un hommage particulier au passé. Elle a résisté aux divers assauts du chef le plus célèbre de France. Vous pouvez encore observer, dans la maçonnerie de la porte, les marques des boulets de canons remontant aux invasions dirigées par l’ambitieux Napoléon Bonaparte.

Pour finir, le Convento del Carmen, couvent qui a prêté son nom à la plaza sur laquelle il repose ainsi qu’au quartier, est absolument à voir si vous êtes dans les environs. La construction du complexe religieux a commencé en 1238, bien que le couvent n'ait pas été terminé avant 1343. Même si vous n’entrez pas à l’intérieur abritant aujourd'hui le musée des Beaux-Arts de la ville, prenez un moment pour admirer sa magnifique façade. Ajoutée au couvent quelques années plus tard et conçue à l’origine dans un autre but, son design fut adapté pour devenir un portail composé de magnifiques sculptures faites par mains de maîtres.