Architecture néo-classique à Valencia

L’architecture néo-classique en Espagne
L'essor de l'architecture néo-classique fut accompagné du développement du mouvement « des Lumières ». Ce mouvement fut principalement soutenu par la classe croissante bourgeoise qui souhaitait s’écarter de l’Art et des styles de vie frivoles de l'aristocratie. En effet, l'extravagante architecture baroque était alors très appréciée par la classe aristocratique.

Les partisans « des Lumières » ont cherché à retrouver l’équilibre, la pureté, la logique, et la philosophie de la Rome et de la Grèce antiques. Au lieu de perdre leur temps dans des œuvres inutiles, ils ont voulu influencer la pensée de l’époque et enrichir les vies. Ainsi, l'architecture néo-classique peut souvent s'observer dans les constructions de bibliothèques, d’académies, d’hôpitaux, etc. Le résultat de ce modèle architectural était presque toujours monumental dans son apparence et ses dimensions, avec à nouveau un accent mis sur la symétrie et la simplicité.

Les caractéristiques de l'architecture néo-classique
La première étape dans la création d’édifices de style n éo-classique fut d’abandonner les détails frivoles du modèle baroque pour s'assurer que l'ensemble présenterait une fonction essentielle. Les colonnes, par exemple, ont récupéré leur fonction de support d’origine et les lignes épurées ont à nouveau remplacé les courbes dramatiques. La symétrie, l'équilibre et le retour aux formes basiques et géométriques de l'antiquité donnent aux bâtiments néo-classiques un aspect monumental, avec cette atmosphère universitaire typique des temples grecs et romains que les architectes ont cherché à retrouver.

L’architecture néo-classique à Valencia
Les rues de Valencia abritent plusieurs exemples de « pure » architecture néo-classique : des œuvres monumentales et intellectuelles. Le premier est l'Antigua Universidad (ancienne université). Élégante à l’extérieur comme à l’intérieur, elle possède un cloître avec des colonnes doriques et des références à l'enseignement. Exempte de décoration inutile, elle garde un aspect austère et les statues de marbre de sa façade lui donnent l’apparence d’un temple antique.

Vous découvrirez également une architecture néo-classique avec une touche de créativité typiquement espagnole. Par exemple, l'Ayuntamiento (l’hôtel de ville), Correos (bureau de poste), et le Palacio-Monasterio del Temple (Palais-Monastère du Temple) sont des bâtiments imposants comportant les mêmes formes classiques et colonnes que l'Antigua Universidad, mais plus exagérées.

Enfin, pour évoquer un autre type de structure, la Plaza de Toros (les arènes de Valencia), réplique parfaite du Colosseum antique de Rome, est un exemple fascinant de l’architecture néo-classique. Faites en sorte d’assister à l’une des corridas ou au moins de visiter le musée de ses arènes !