Architecture romane à Valencia

L’architecture romane en Espagne
En prenant le contrôle, d'abord dans le Nord puis dans le Sud, des derniers bastions Maures, les forces chrétiennes espagnoles de la Reconquista n'étaient certainement pas disposées à continuer de construire sur un modèle architectural maure. La première époque post-islamique de l'architecture fut dominée par un style connu sous le nom de Roman.

L'architecture romane s’est alors scindée en deux courants distincts. La "Romane Première" ou "Roman Lombard" est arrivé en Espagne au 10ème siècle. Venant de Lombardie, région située au nord de l'Italie, ce modèle quittant l'Italie pour le Sud de la France se propagea le long des côtes méditerranéennes et traversa les Pyrénées pour atteindre la Catalogne, région située à l’Est de l’Espagne.

Arrivé légèrement plus tard, le second courant de l'architecture romane en Espagne est celui du modèle français. Au cours du 11ème et du 12ème siècles, l’architecture romane française entra en Espagne par les Pyrénées et traversa le Nord de l'Espagne en suivant le Chemin de Compostelle.

Les caractéristiques de l'architecture romane
Les structures relevant du modèle architectural "Première Romane" tendent à être simples et plutôt primitives. Elles se caractérisent par la présence de murs épais, d’une nef unique, de voûtes ornementales, de modèles géométriques qui se répètent et l’absence de sculpture. Les éléments de l'architecture romane d’influence française, plus répandue en Espagne, sont la présence de structures avec une basilique de trois nefs ou en forme de croix. Quelques-unes des caractéristiques partagées entre les deux incluent d’imposants apses, des portes surmontées d’arches parfaitement semi-circulaires, des voûtes qui s’entrecroisent et des voûtes en pierre remplaçant les plafonds de bois.

L’architecture romane à Valencia
Arrivée de la Catalogne voisine, la présence romane à Valencia se retrouve principalement dans les portes de quelques-uns des édifices les plus emblématiques de la ville. La première et plus connue est la Puerta del Palau de la Cathédrale. Tandis que les autres sont d’influence plutôt gothique, cette entrée située sur la plaza de la Virgen est faite de pierre et présente une succession de formes géométriques répétées et de parfaits arcos de medio punto (arches en forme de demi-cercle complet et parfait).

Vous pouvez aussi trouver un second exemple, moins connu, de l'architecture romane à Valencia à l’Iglesia de San Vicente (l’église de Saint Vicente) qui a conservé sa forme rectangulaire simple et ses portes romanes. Ne manquez pas d’admirer sa porte menant au cloître du monastère auquel elle était rattachée et ses écrits relatant le sanglant martyr de Saint Vicente !